les-hameaux-du-bois.fr
Image default
Loisirs

Changez d’optique et découvrez la chasse au mouflon

Notez cet article

Le mouflon est un gibier assez peu connu en Europe Occidentale, mais les adeptes de la chasse le connaissent bien. Il figure même parmi les animaux préférés des chasseurs français. Mais ce mammifère ne se laisse pas attraper facilement, au contraire.

Le mouflon, un animal impressionnant

Le mouflon est un ovin sauvage habitant les grandes aires naturelles de la France métropolitaine. Il s’agit d’un ruminant appartement à la famille des Bovidae et à la sous-famille des Caprinae. Le mâle adulte se distingue par ses énormes cornes recourbées en forme de spirales qui peuvent atteindre une longueur de plus d’un mètre avec une circonférence à la base de 45 cm. Des records font état d’un poids de 15 kg !

La femelle du mouflon se distingue, quant à elle, par le bêlement guttural qu’elle produit pour prévenir ses petits d’un danger imminent, tandis que ces derniers répondent par un son semblable à celui des agneaux. Plus taciturnes, les mâles n’émettent qu’un reniflement sourd, en particulier lors d’un combat ou en guise d’avertissement. En été, les femelles et les petits s’installent dans les prés, alors que les mâles restent entre eux. En hiver, les troupeaux se reforment pour descendre aux abords des vallées.

Le mouflon est un mammifère à sabots facilement reconnaissable à sa taille massive qui peut largement dépasser une fois et demie celle du mouton domestique dont il est un cousin proche. La plupart du temps, il colonise les zones montagneuses à partir de 1 500 mètres d’altitude. La chasse au mouflon commence par le relevé des empreintes qui sont de forme rectangulaire, avec des sabots avant plus gros que les sabots arrière.

Particulièrement tranchantes, les incisives du mouflon lui servent à arracher les végétaux qui constituent son régime alimentaire. Les autres dents sont très robustes, et transforment les plantes en une sorte de bouillie très nutritive. Le pelage, qui est de couleur gris foncé, court et rude, prend une teinte brune vers la fin de l’été et en automne, avec un museau blanc et une tâche claire sur la croupe.

Quelle technique pour chasser le mouflon ?

La chasse au mouflon se fait généralement sans chiens, car l’animal ne résiste pas aux longues courses. La chasse à l’affût et la chasse à l’approche sont donc les techniques les plus adaptées à cet animal, afin d’être certain de distinguer les mâles des femelles et des petits qui doivent en principe être épargnés. En France, la chasse au mouflon se pratique surtout dans les Pyrénées, les Alpes et le Massif central, spécialement en Auvergne.

La chasse au mouflon se pratique à la fin de l’été jusqu’au début du printemps. On peut investir des zones allant de 500 mètres à de 2500 mètres d’altitude qui sont l’habitat naturel de la grande majorité de la population. Cette activité doit se faire avec finesse, car l’animal est pourvu d’une vue bien développée et est d’une nature très méfiante. Pour chasser dans des conditions optimales, il est recommandé de s’équiper d’une bonne paire de chaussures de marche, d’une lampe frontale pour les baisses de visibilité en fin de journée et de vêtements chauds.